5 réflexions sur “Contact

  1. Bonjour Je viens de lire vos commentaires sur Perfect Mothers J’ai vu ce film mardi dernier (le 9), seule et à la fin je me suis posée la question que comprendre de cette fin ? j’ai demandé à 3 personnes l’ayant vu qui toutes m’ont répondu : ils continuent leur histoire. C’est fou, ce n’est absolument pas ce que j’ai pensé. Quand il arrive sur le radeau, j’ai trouvé cela irréel, il leur dit « bonjour » personne ne répond, on a l’impression qu’ils sont « ailleurs » ils font très blancs et j’ai imaginé qu’ils étaient morts… chacun peut imaginer ce qu’il veut. Qu’en pensez-vous ? J’ai 52 ans, j’ai 3 fils de 32, 28 et 19 ans et ce film m’a certes un peu dérangée au début (les premières scènes intimes, je trouvais cela un peu incestueux ) mais finalement je suis rentrée dans l’histoire. Qui sommes-nous pour juger ? Dans la vie,on se retrouve dans des situations que l’on ne choisit pas toujours mais qui sont là et on n’y peut rien. La première histoire est la plus belle car c’est vraiment une histoire d’attirance et d’amour. La deuxième commence par vengeance mais se transforme elle aussi en histoire d’amour, surtout pour la femme. Bien sûr, ça choque, car les fils sont pères et ils vont perdre leurs femmes et leurs filles mais il n’y a pas de discussion, ils ne cherchent pas à expliquer… Ce film en tout cas ne laisse pas indifférent et chez moi a soulevé beaucoup de questions, j’y pense beaucoup. Je suis allée lire les critiques dès mon retour et j’ai été très étonnée. Les 3 personnes (de la même famille : le père, la mère et le fils de 28 ans qui vit toujours chez ses parents) avec lesquelles j’en ai parlé n’ont vraiment pas aimé, ont été choqués, ont trouvé qu’ils s’agissaient de mères égoîstes ayant un problème avec leur âge… Serais-je immorale ?????

    J'aime

    • Bonjour Ghislaine et merci pour votre commentaire même s’il n’est pas vraiment au bon endroit. 😉

      Je vais vous répondre:

      ————
      « je me suis posée la question que comprendre de cette fin ? j’ai demandé à 3 personnes l’ayant vu qui toutes m’ont répondu : ils continuent leur histoire. C’est fou, ce n’est absolument pas ce que j’ai pensé. Quand il arrive sur le radeau, j’ai trouvé cela irréel, il leur dit « bonjour » personne ne répond, on a l’impression qu’ils sont « ailleurs » ils font très blancs et j’ai imaginé qu’ils étaient morts… chacun peut imaginer ce qu’il veut. Qu’en pensez-vous ? »
      ———

      Et bien, je trouve ça très intéressant. Je n’ai pas beaucoup d’explications sur la fin. Pour moi, c’est clair que leur histoire continue. Mais la symbolique de la scène de fin m’échappe probablement. Et c’est vrai qu’ils sont passifs, comme des moules, sur ce radeau et on s’en éloigne. La mort ? Une mort symbolique alors. Par contre, ça marque bien leur isolement. Le fait qu’on ressent qu’ils sont « ailleurs », c’est un peu ça. Ils sont dans une autre dimension. Ils ne sont plus dans le même monde que nous, ils ont passé outre un tabou, durablement et se dont définitivement éloigné de leur « humanité ». »

      Enfin, chacun y voit ce qu’il veut 😉 Mais l’isolement est très clair. Et l’interprétation qu’on en fait, c’est déjà plus libre.

      ———————–
      « Qui sommes-nous pour juger ? Dans la vie,on se retrouve dans des situations que l’on ne choisit pas toujours mais qui sont là et on n’y peut rien.
      ———————-

      je trouve ça un peu emblématique de notre société d’aujourd’hui. On veut, on désire, on prend, on doit obtenir. Car, si ils peuvent. Justement, ils peuvent et ils doivent s’abstenir. Vu la situation et vu le contexte. Et Roz s’en rend très bien compte mais l’absence du père lui permettra de déraper à nouveau.
      Quand à l’amour, c’est un amour un peu spécial ici. Légitimer cet amour là peut conduire, intellectuellement, à légitimer l’inceste ou la pédophilie quand ils s’aiment. Il n’y a pas que l’amour, il y a aussi une responsabilité de parents. L’enfant en bas âge et réellement épris de ses parents, les parents sont réellement épris de lui mais on ne passe pas la barrière car c’est un tabou. Et ce tabou doit rester, même quand l’enfant devient une femme.
      On remarquera que les deux garçons sont encore un peu immatures, peu virils (pas de barbes, de poils). On sait qu’ils sont en majeurs mais ils représentent aussi clairement l’adolescence et une certaine fragilité. Or, à l’adolescence, l’enfant revient une partie de sa vie d’enfant.

      Oui, c’est moralisant. Mais même pour moi qui suis très « liberté » et qui n’aime pas trop la morale, je pense aussi que la société doit conserver certains tabous.

      —————-
      « La première histoire est la plus belle car c’est vraiment une histoire d’attirance et d’amour. La deuxième commence par vengeance mais se transforme elle aussi en histoire d’amour, surtout pour la femme.  »
      —————–

      Je n’ai pas la même vision du film bien que certains critiquent disent cela. C’est au contraire Tom qui est le premier à montrer de l’attirance. Lors de la danse, la discussion sur les seins. Le film nous montre d’abord cette attirance là et c’est très clair. Quand il va coucher avec Lil, ce n’est pas par vengeance ou même jalousie, c’est parce qu’il se dit que si lui y arrive, il a peut-être également sa chance.

      ———–
      « Bien sûr, ça choque, car les fils sont pères et ils vont perdre leurs femmes et leurs filles mais il n’y a pas de discussion, ils ne cherchent pas à expliquer… Ce film en tout cas ne laisse pas indifférent et chez moi a soulevé beaucoup de questions, j’y pense beaucoup. Je suis allée lire les critiques dès mon retour et j’ai été très étonnée.  »
      ————

      Je suis pareil, j’aime bien lire les critiques et me poser des questions. Et comme je ne suis pas toujours satisfait de ce que je lis (trop technique, je ne suis pas un connaisseur du cinéma, je préfère parler du contenu; ou pas assez profond et trop survolé), j’ai commencé à écrire les miennes même si ça me prend beaucoup de temps, ça me donne aussi beaucoup de plaisir d’être lu et d’avoir ce genre d’échanges.

      —————————
      « Les 3 personnes (de la même famille : le père, la mère et le fils de 28 ans qui vit toujours chez ses parents) avec lesquelles j’en ai parlé n’ont vraiment pas aimé, ont été choqués, ont trouvé qu’ils s’agissaient de mères égoîstes ayant un problème avec leur âge… Serais-je immorale ?????
      ————————-

      Non, je ne pense pas que tu soit « immorale ». Car au contraire, c’est très humain de ressentir cela ou même de fantasmer, etc
      Le problème, c’est le passage à l’acte. Et, encore une fois, je n’ai rien contre les femmes cougars mais dans ce cas-ci, l’inceste quand même assez clair. Et ce film exonère un peu les mères de leurs responsabilités. Sans l’absence des pères, il n’y aurait pas eu de passage à l’acte. Il y donc aussi cette responsabilité là qui est pointée du doigt.

      PS: pour une question de lisibilité, je vais déplacer ces deux comms en dessous de l’article en question, donc si vous ne retrouvez pas le comm, c’est qu’il est sous l’article

      J'aime

  2. Bonjour,
    Je ne suis pas trop douée pour les communications des blog ou autre… Bref, je voulais remercier pour les infos « sans lactose ». J’ai bien ri car c’est mon parcours depuis un mois… Et le lait dans le pain, les chips, …c’est mon combat au quotidien pour expliquer aux personnes ce que je peux manger. J’ai découvert du chocolat au LAIT sans lactose de la marque Céréal. Vous en pensez quoi? Katty

    J'aime

  3. Pingback: L’incendie de l’innovation en 1967 … si loin et si proche de moi | Blog d'Aurian

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s