Bilan des 200 000 vues

Quand cet article paraîtra, le cap symbolique des 200 000 vues sera dépassé. J’en profite donc pour faire un nouveau bilan du blog depuis sa création, il y a six ans. Je commence l’article alors que nous ne sommes qu’à 198 000 donc ne vous étonnez pas de certains résultats ou captures d’écrans.

Les stats générales

155 articles avec celui-ci, plus de 200 000 vues, 1041 commentaires (15 par mois en moyenne) et 93 abonnés.

Cet article non compris, c’est aussi 187 907 mots qui ont été publiés. Le plus gros article écrit de ma main est Interstellar (4389), juste avant Crimes à Oxford (4344). Le plus gros article est la retranscription d’un reportage de Paris Match sur l’incendie de l’Innovation (5987 mots, on savait faire du journalisme long à l’époque).

La plus grande audience sur un jour a été de 653 vues. Il est à noter une bizarrerie : lors des 150 milles, le jour le plus vu l’était avec 842 vues. Sans doute un recomptage en fonction de l’heure a-t-il été effectué ?! Il faut dire que les plus grosses audiences sont souvent le soir à cheval sur deux jours après la diffusion d’un film.

18 articles ont été vus plus de 1000 fois depuis la création et cinq plus de 10 000 fois.

Articles les plus vus

L’article qui a l’audience la plus large (celui sur la préparation aux tests Selor) compte pour 35% des vues à lui tout seul, et les deux premiers articles pour la moitié. Cette situation n’a que peu évolué depuis le bilan des 100 000. Pourtant, de nombreux nouveaux articles sont parus.

Sur les 18 articles ayant plus de 1000 vues, 7 sont des analyses de films, soit moins de la moitié. En un an, Happy Birthdead atteint déjà les 2000 vues, ce qui est pas mal étant donné qu’il n’y a pas encore eu de diffusion télévisée grand public mais peut s’expliquer par le type de film (avec scénario à énigmes).

La face cachée de Margo a connu, d’une manière un peu similaire, très peu de vues pendant très longtemps jusqu’à un pic assez récemment. C’est parfois marrant de voir la carrière de certains articles dans les stats. Pour vous permettre de voir les graphiques et les courbes, je vais, pour la première fois, vous en partager quelques uns.

(la copie d’écran n’est pas exhaustive)

Happy Birthdead

Article écrit juste après sa sortie mais il n’est pas resté longtemps en salles près de chez moi. Son succès commence réellement après les fêtes. Je pense que ce rythme se maintiendra quelques années jusqu’à son passage télévisé. C’est le genre de films « bon client » pour Halloween et il a un certain potentiel pour devenir culte. Je suis curieux de voir son évolution dans le futur.

La face cachée de Margo

C’est vraiment le genre d’article où on se dit : « OK, celui là ne sera vraiment pas un succès ». Même si je l’avais écrit bien après sa sortie ciné, il avait peu d’articles concurrents et je pensais quand même qu’il avait un certain potentiel vu le côté énigmatique et le fait que tout ne soit pas dévoilé.

Au final, il a commencé à attirer à partir de mai 2018 et se porte bien depuis. Il sera certainement dans les films qui dépasse les 1000. Comme Happy Birthdead, c’est un teen movie par excellence. En plus profond et initiatique avec une bonne dose d’humour également. Deviendra-t-il culte avec le temps ? Je ne le pensais pas mais une diffusion télévisée peut parfois changer les choses.

Catacombes

Ce fut mon deuxième article de film a avoir des résultats intéressants alors je garde une certaine nostalgie pour lui. Je ne sais pas si c’est à cause des changements dans le moteur d’indexation de Google mais des films comme celui-ci qui faisaient des vues dés la sortie en salles et dés publication sont beaucoup plus rares aujourd’hui.

Le nouveau testament

Voilà un film beaucoup moins populaire mais qui a fonctionné de manière sympathique durant des années jusqu’à mars 2018 où il a décollé un peu plus. On est dans un film qui peut être compliqué à comprendre mais qui l’est sans doute trop (complètement What The Fuck) pour que les spectateurs le prennent au sérieux et fassent des recherches en grand nombre. Où alors, il est tout simplement mal aimé.

Origine des lecteurs

Ca ne change toujours pas, la très grande majorité des lecteurs arrivent depuis un moteur de recherche.

Facebook ne me procure que très peu de lecteurs mais quand même sans doute la quasi totalité de certains articles. Il faut savoir que je partage assez peu mes articles sur les réseaux sociaux étant habitué à ce que le traffic provienne des moteurs de recherches et ne voulant pas ennuyer mes contacts avec des articles qui pourraient ne pas les intéresser.

Je ne le fais donc que quand je peux espérer éveiller un petit intérêt.

Après ces trois référents, il y a littéralement des dizaines de petits référents qui rapportent au mieux quelques dizaines de vues mais le plus souvent moins.

Comme j’ai l’habitude sur certains articles de faire des liens vers d’autres blogs, cela peut m’amener quelques lecteurs en retour mais ça ne fait pas la majorité loin de là.

A noter que les personnes qui arrivent directement sur mon blog en tapant l’adresse dans leur navigateur n’apparaissent pas dans ces statistiques et j’ignore s’il y en a et combien ils sont.

Evolution des sorties

  • 2018 : 12 (année non terminée)
  • 2017 : 16
  • 2016 : 18
  • 2015 : 14
  • 2014 : 40
  • 2013 : 16

Conclusion

Lors de mon dernier article de retour sur les stats, je prédisais le passage en 2019 et finalement, on est encore en 2018 un mois et demi avant 2019. Si le même rythme se poursuite, on arrivera aux 300 000 en 2020. Maintenant que le blog a dépassé les 6 ans cette année, je suis à peu près certain de pouvoir vous donner RDV à cette date. Je pense que je suis rentré dans une certaine routine et que je le continuerai tant que le service offert continuera.

C’est sans doute le plus gros problème avec Internet, nous savons qu’une entreprise comme WordPress peut disparaître presque du jour au lendemain mais j’ai envie de croire que dans dix ans elle sera toujours là et ce mode d’expression long qu’est le blog continuera également avec moi comme petit acteur.

Je maintiens un rythme d’au moins un article par mois en moyenne. Avec 2019 viendra l’occasion des bilans mais je peux déjà dire que 2018 aura vraiment été très dur, prenant et éprouvant pour moi, surtout dans la sphère professionnelle. Le temps et l’énergie m’ont manqué. Je sais qu’à un moment donné, forcément, cela va un peu se calmer (et tant mieux).

D’habitude, je suis frustré parce que je n’arrive pas à faire tous les articles que je voudrais. Ici, j’ai profité du temps que j’avais pour faire ce que je voulais, parfois en bâclant un peu mais toujours après relecture attentive de ma compagne. Mais, pour éviter la frustration, ça veut dire aussi que je me suis parfois empêché de voir tel film ou de lire tel livre parce que je savais que je n’avais pas le temps d’explorer ensuite.

Et puis, parfois aussi, j’avais envie de parler d’une œuvre sans pour autant avoir grand chose à en dire. La rubrique « en vrac » que j’ai testé m’a permis de répondre partiellement à ces deux préoccupations. Je réfléchis à l’utiliser plus souvent. Une manière de partager et de parler avec un temps de rédaction raisonnable et sans pour autant faire un article quasi vide.

A bientôt et merci de m’avoir lu. 🙂