« Sous les draps », court métrage de Timothée Hochet, tentative d’explication

Introduction

Je suis tombé un peu par hasard (via Patrick Baud qui assure la voix « off ») sur un court métrage intitulé « sous les draps ».

Je ne suis pas hyper enthousiaste car il ne m’a pas fait ressentir vraiment de peur ou d’émotion malgré l’excellente voix off. Je pense cela dit qu’il y a pas mal de potentiel et qu’il y a des choses à comprendre. Et que ça vaut en tout cas la peine de vous en parler. Je vais essayer de m’y atteler dans ce petit article.

Pour voir le court métrage, c’est là:

Le hasard n’existe pas (?)

  1. New York a perdu son « N ». La chambre comprend beaucoup d’éléments liés au voyage mais le « N » a disparu. Est-ce pour dire que ce voyage ou fuite est impossible ? Autre explication ? Je pense que N se prononce aussi « haine ». Cela veut dire que tant qu’il n’apprendra pas à haïr, il ne pourra s’échapper.
  2. Le cadre photo semble tenir dans le vide ? C’est étrange.
  3. Le gamin de la photo ne ressemble pas à l’enfant de l’histoire. Cheveux étranges et très fous. Le gamin est plus soigné. Le père n’a pas l’air habillé en marié. Pourtant la mère semble habillée en mariée. Est-ce que le gamin est le gamin ? L’homme tient le masque mais ne l’a pas sur lui-même.
  4. Le gamin demande quand rentre « papa ». Le ton de la mère change ensuite et passe de gentil à méchant. Le père semble être attendu par l’enfant et sans doute par la mère aussi vu que son départ semble la blesser. A moins que ce ne soit le fait que le fils l’attende qui la blesse.
  5. On parle de « voix » et pas de monstre. Est-on sur que le monstre existe ? Et que ce n’est pas seulement une voix que l’enfant entend. Quand l’enfant regarde sous le lit, le bruit s’arrête. Même si une lumière s’allume et il se remet sous la couette (lumière qui vient du couloir ?).
  6. Il se cache toujours sous la couette et la mère veut l’en empêcher. Mère ne veut pas qu’il soit en sécurité ? La voix insiste là dessus comme quoi la mère n’a pas vu de films d’horreur comme si son comportement visait sans le vouloir à insécuriser l’enfant. On peut voir aussi le refus de se cacher sous la couette comme le refus de la mère de permettre à son fils d’avoir son intimité, d’avoir une barrière entre lui et sa mère.
  7. L’enfant dit qu’il veut être sur que c’est son imagination, il veut donc être convaincu que les voix ne sont que dans sa tête.
  8. Que voit-il en dessous du lit ? Il y a un message ? Pour moi, il ne voit rien.
  9. La voix dit « tous ceux qui ne lui obéissaient pas mourraient », la mère dit « t’es pas mort ». Qui donc tue ceux qui n’obéissent pas ? Cette séquence me fait penser que la voix parle de la mère et qu’elle en donne l’indice.
  10. La mère parle du père comme d’un monstre. En rappelant qu’il a fuit en bousillant leurs vies.
  11. La mère est désagréable avec son fils, malheureuse et boit (alcoolique ?). Pas vraiment de complicité ou moments calins. Elle semble très amère.
  12. « Il avait l’impression d’être regardé », « Si pas ce que voix dit, tout le monde allait le regarder mourir sans même se rendre compte de ce qui allait se produire ». Ce passage met en avance les apparences trompeuses. Tout le monde sera trompé par les apparences et ne verra pas la fin arriver.
  13. La voix demande de ne pas réveiller la mère car « tu sais qu’elle ne pense pas que je suis gentil ». Pour moi, un indice que la voix représente bien le père.
  14. « Ne me regardez pas avec cet air accusateur », encore un indice qu’il ne faut pas se fier aux apparences.

Tentative d’explications …

Il s’agit d’un court métrage, on dispose de peu d’éléments pour comprendre. Cela rend l’exercice très difficile. Et certains faits ne sont pas toujours facile à voir, comprendre ou encore interpréter.

Mais, puisque ce n’est pas un jeu très risqué, je vais essayer comme d’autres de vous raconter l’envers du décor (comme je l’imagine):

Le père a fuit une femme toxique pour éviter de se faire tuer (psychologiquement). La mère en garde une grande amertume.

Le fils se demande pourquoi son père est parti, aimerait le rejoindre mais il ne peut pas (il manque le N de New York, il doit d’abord détester sa mère pour se sauver). Il communique dans son imagination avec son père. Et celui-ci le met en garde sur la vraie nature de sa mère et sur le fait qu’il n’est pas le monstre que sa mère prétend.

Le court métrage s’arrête là. Malheureusement, on peut supposer, d’où le fait que l’histoire soit triste, que le fils devra subir sa mère et ne rejoindra pas son père. Et qu’il en sortira abimé par la toxicité de sa mère.

C’était très risqué de faire une explication. Celle-ci est un peu plus originale que les autres que j’ai vues, c’est pour ça que je l’ai gardée. J’avais encore d’autres explications mais globalement, je garde la trame suivante: mère toxique, père bon ayant fuit (suicide aussi possible), apparences qui sont trompeuses.

Certains ont parlé de pédophilie, je n’y crois pas. Le père est regretté par l’enfant et semble également regretté par la mère. Il n’y a pas de traumatisme chez l’enfant. Aucun élément pour attester d’un quelconque problème relatif à un viol ou à des attouchements.

Mais je trouve ça intéressant que ça revienne autant dans les explications des internautes (dans les commentaires youtube): cela marque notre époque où la pédophilie est vue comme un problème très présent à cause du traumatisme lié à l’affaire Dutroux. Du coup, les gens y pensent naturellement même sans éléments probants pour l’attester. C’est limite inquiétant.

D’ailleurs, on pourrait même imaginer que le père est parti mais qu’il avait voulu protéger le fils du comportement incestuel de la mère. En effet, celle-ci l’empêche d’avoir son intimité, d’avoir une barrière matérialisée par la couverture entre lui et sa mère. Le rôle du père étant traditionnellement de couper le cordon et d’assurer cette séparation, il a peut-être été tué ou disparu parce que la mère ne voulait pas lui permettre de jouer son rôle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s