(pro) Vaccination, traduction de « Dear parents, you are being lied to »

Cet article est une traduction rapide de l’article original suivant: http://violentmetaphors.com/2014/03/25/parents-you-are-being-lied-to/

Il contient un tas de références scientifiques (en anglais) et est à ce titre quasiment inattaquable mais est également surtout un coffre aux trésors pour des débats que vous pourriez devoir tenir avec des personnes irrationnellement « anti vaccins ».
N’hésitez pas à me signaler une erreur de traduction ou un autre problème technique.

Chers parents,

On vous ments. Les gens qui clament agir dans le meilleur intérêt de vos enfants mettent leur santé et même leur vie en danger.

Ils disent que la rougeole n’est pas une maladie mortelle.
Mais elle l’est.

Ils disent que la varicelle n’est pas quelque chose de grave.
Mais elle peut l’être.

Ils disent que la grippe n’est pas dangereuse.
Mais elle l’est.

Ils disent que ce n’est pas si mauvais pour un enfant d’avoir la coqueluche.
Mais ça l’est.

Ils disent que les vaccins ne sont pas si efficaces pour prévenir les maladies.
Mais les vies de 3 millions d’enfants sont sauvées chaque année par la vaccination, et 2 millions meurent chaque année pour des maladies qu’on peut empêcher par la vaccination.

Ils disent qu’une « infection naturelle » est meilleure qu’une vaccination.
Mais ils ont faux.

Ils disent que la sécurité des vaccins n’a pas été rigoureusement testée.
Mais les vaccins sont soumis à un niveau de tests plus élevé que pour n’importe quel autre médicament. Par exemple, cette étude a testé la sécurité et l’efficacité du vaccin pneumococcal sur plus de 37 868 enfants.

Ils disent que les docteurs n’admettront aucun effet secondaire aux vaccins.
Mais les effets secondaires sont bien connus, et excepté dans de rares cas plutôt doux.

Ils disent que le vaccin Rougeole Rubéole Oreillons cause l’autisme.
Cela ne le cause pas. (La question de savoir sir les vaccins causent l’autisme a été étudiée recherche après recherche, et elles montrent toutes des preuves écrasantes qu’ils ne le cause pas.)

Ils disent que le thimérosal (ou thiomersal) dans les vaccins cause l’autisme.
Cela ne le fait pas, et il n’y en a de toute façon plus dans le plupart des vaccins depuis 2001.

Ils disent que l’aluminium dans les vaccins (un adjuvant, ou composant du vaccin destiné à améliorer la réponse immunitaire) est nocif pour les enfants.
Mais les enfants consomment plus d’aluminum dans le lait maternel qu’ils n’en consomment dans les vaccins, et des niveaux bien plus élevés d’aluminum sont nécessaires pour causer de la nocivité.

Ils disent que le Vaccine Adverse Events Reporting System (ou le “vaccine court”) prouve que les vaccins sont nocifs.
Ce n’est pas le cas.

Ils disent que calendrier vaccinal normal ne permet pas au système immunitaire d’un enfant de faire face correctement.
Ce n’est pas le cas.

Ils disent que si les enfants des autres sont vaccinés, il n’y a pas de nécessité que leurs enfants le soient.

C’est un des arguments les plus méprisables que j’ai entendu. Premièrement, les vaccins ne sont pas toujours 100% efficaces, donc il est possible qu’un enfant vacciné devienne infecté s’il est exposé à la maladie. Pire, il y a des gens qui ne peuvent être vaccinés, parce qu’ils sont immuno-déficients, ou parce qu’ils sont allergiques à certains composants. Ces gens dépendent de l’iimunité de groupe pour les protéger. Les gens qui choisissent de ne pas vacciner leurs enfants contre les maladies infectieuses ne risquent pas seulement la vie de leurs propres enfants, mais aussi celle des enfants des autres.

Ils disent que les remèdes « alternatifs », « naturels » sont meilleurs que la médecine sur base de preuves scientifiques.
Ils ne le sont pas.

La vérité est que les vaccins sont une de nos plus grandes réalisations pour la santé publique, et une des plus importantes choses qu’on puisse faire pour protéger nos enfants.

Je peux exactement prédire la réponse que je vais avoir de la part des activistes anti vaccins. Parce qu’ils ne peuvent argumenter contre des preuves scientifiques écrasantes sur les vaccins, ils diront que je travaille pour Big Pharma. (ça n’a jamais été le cas). Ils diront que je ne suis pas une scientifique (je le suis), et que je suis un “Agent 666” (je ne sais pas ce que c’est, mais je suis quasiment sure que je n’en suis pas).

Aucune de ces choses ne sont vraies, mais ils sont les réponses automatiques des anti vaccins parce qu’ils n’ont pas de faits pour soutenir leur position. A un certain niveau, très profond, ils doivent le comprendre, et avoir peur de ce que ça implique, donc ils attaquent le messager.

Pourquoi mentent-ils ? Certains le font pour le profit, en essayant de vendre leur remèdes alternatifs en vous faisant peur sur la médecine scientifique. Je suis sure que beaucoup d’autres dans le mouvement anti vaccins ont de bonnes intentions, et croient honnêtement que les vaccins sont nocifs. Mais comme un astrophysicien l’a récemment dit “La bonne chose avec la science, c’est qu’elle est vraie même si vous n’y croyez pas”. Dans le cas des croyants d’une conspiration vaccinale, ce n’est pas une bonne chose. Les bonnes intentions ne vont pas empêcher les microbes d’infecter et nuire, et le message que les vaccins sont dangereux a des conséquences terribles. Il y a maintenant des épidémies de maladies qu’on pourrait prévenir avec les vaccins à travers les Etats-Unis à cause d’enfants non vaccinés.

Pour un seul point, j’ai un message commun aux anti vaccins: Eduquez-vous. Mais quand ils donnent la signification “lisez tous ces sites internet qui disent la même chose que nous”, je suggère que vous devriez apprendre ce que la communauté scientifique dit. Apprenez comment le système immunitaire fonctionne. Allez lire l’histoire des maladies avant l’invention des vaccins, et parlez aux personnes âgées qui ont grandit quand la polio, la rougeole, et d’autres maladies ne pouvaient pas être empêchées. Allez lire sur la manière dont les vaccins ont été développés, et comment ils fonctionnent. Lisez Andrew Wakefield, et comment son article clamant un lien entre le vaccin RRO et l’autisme a été retiré, et son autorisation médicale  a été révoquée. Lisez les nombreuses, énormes études qui ont explicitement examiné si le vaccin causait l’autisme… et n’ont rien trouvé. (Et puisqu’on y est, lisez les recherches en cours pour déterminer ce qui la cause—ou les causes — de l’autisme, ce qui n’est pas aidé par les gens clamant que les vaccins en sont la cause).

Cela peut sembler beaucoup de travail, et les travaux scientifiques peuvent sembler intimidants à lire. Mais lire des articles scientifiques est une compétence qui peut être maitrisée. Il y a ici une grande ressource pour évaluer les informations médicales sur internet, et j’ai écris un guide pour non scientifiques sur comment lire et comprendre la littérature scientifique. Vous devez à vos enfants et à vous-même d’enquêter de manière approfondie sur la question. Ne faites pas confiance à ce que des étrangers sur internet disent (pas même moi !). Lisez vous-même les articles scientifiques en lien dans cet article et parlez à votre pédiatre. En dépit de ce que dit la communauté anti vaccins, vous n’avez pas à avoir peur des vaccins. Vous devriez plutôt avoir peur de ce qui se passe sans eux.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s