Réflexions sur la construction de logement et le prix des terrains

Aujourd’hui, les terrains à bâtir aux prix les plus bas sont soit situés dans des zones rurales éloignées de tout avec dépendance forte à la voiture soit possèdent des caractéristiques qui les rendent peu désirables.

En dehors de ces terrains là, les prix montent vite très haut. Et le prix élevé fait de la possibilité de construire « sa » maison ou d’en acheter une neuve un rêve de plus en plus inaccessible.

On pourrait dire que ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose car cela pousse à l’achat de maisons anciennes qui sont alors rénovées ce qui provoque une amélioration de la performance énergétique des bâtiments.

Toutefois, je pense qu’il reste important de réfléchir aux mesures qui peuvent être prises pour baisser le coût du logement et donc également celui des terrains. Notamment parce que la baisse du coût du neuf provoquera inévitablement une baisse également du côté du vieux.

Une mesure à laquelle j’ai pensé est la suivante: limiter la spéculation. Ce serait sans doute d’avantage symbolique mais pourrait quand même avoir un effet sur les prix. Le principe serait que, si on achète un terrain à bâtir, c’est pour construire dessus dans un délai de quelques années. Sinon, il faudrait soit le revendre, soit renoncer à le vendre plus cher que le prix consenti pour son achat augmenté des frais. De cette manière, on ne pénalise pas l’achat du terrain réalisé pour un membre de la famille mais on empêche l’achat d’un terrain dans le seul but de le revendre plus cher plus tard (les terrains étant de plus en plus rares, il est utile qu’ils ne restent pas en dehors du marché trop longtemps).

Des mesures plus dures pourraient être prises comme l’expropriation de terrains non utilisés pour les « activer » ou la fixation des prix de vente. Mais la première demande des moyens financiers que les communes n’ont plus ainsi qu’un certain courage politique. Et la deuxième présente l’inconvénient, en sortant du marché, qu’il y aura pléthore d’acheteurs face à des terrains qui seront redevenus abordables. Autrement dit, ce sera un peu la bataille pour chaque terrain avec certainement de l’argent noir qui servira à départager les candidats (un retour indirect au marché pour fixer le prix de vente). Et les propriétaires n’auront plus d’incitants à vendre si cela doit se faire à un prix très bas voir plus bas que celui auquel ils auront acheté.

En réalité, le problème principal des terrains, c’est leur rareté. Et cela ne risque pas de changer à l’avenir car il y a une prise de conscience des dangers de la périurbanisations ou de l’importance de sauvegarder un maximum de terres cultivables. Cela induit donc que, dés aujourd’hui, il va falloir pousser à ce que le moindre terrain disponible soit utilisé au mieux. Faire construire une quatre façades avec un grand jardin deviendra un luxe qui sera l’exception. A côté de cela, les deux ou trois façades bien isolées devront devenir une norme y compris donc dans le neuf.

Autre changement, les sociétés spécialisées dans la construction vont devoir de plus en plus réorienter une partie de leurs activités vers la démolition-reconstruction et la rénovation. Et là dedans, il y a clairement un marché insatisfait aujourd’hui au vu de ce que j’entends dans mon entourage et de la qualité du logement wallon,

Publicités

2 réflexions sur “Réflexions sur la construction de logement et le prix des terrains

    • J’ai déjà eu une discussion avec des gens travaillant en cabinet qui évoquaient une application de ce principal au niveau local ou régional.

      Louvain-La-Neuve est plus ou moins fondée sur ce principe.

      Je devrais mettre à jour l’article en me renseignant un peu plus sur la question des CLT.

      Cela dit, la question de la reconstruction de la ville sur elle-même et de l’arrêt de l’étalement urbain font que le secteur de la construction va dans tous les cas devoir subir une profonde mutation (la façadess va devenir l’exception) et mon impression est qu’ils ne sont pas du tout prêts.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s