Dernier article avant les élections

J’avais encore beaucoup d’articles à écrire sur des sujets mineurs ou plus importants. Et je n’ai pas eu le temps. Et j’ai même été un peu « à la bourre » pour le présent article (je comptais le publier début d’après midi, oups).

Mais je vais quand même vous dire ce que vous avez provisoirement manqué avant de vous donner le programme des prochains jours:

– un conseil provincial de la jeunesse à la Province de Namur (j’ai expérimenté celui du Brabant-Wallon, l’expérience est transposable et améliorable)

– vous parler du projet MyOffice 3.0 mené par mon SPF, ce que j’en pense, y mêler un peu de jour Google ou de mobilité volontaire d’un service à l’autre et se dire que cela pourrait améliorer la vie des fonctionnaires provinciaux et la qualité du service (toujours les deux)

– expliquer ce qu’Ecolo pourrait faire pour les écoles provinciales (pédagogie, participation, autonomie des acteurs) ou pour répondre aux besoins des adultes en reprise d’étude (offre plus grande, e-learning)

– vous parler de l’augmentation de la qualité de l’offre de places en crèches, accueillantes, co-accueillantes pour permettre à chaque parent de travailler sans soucis de garde de ses enfants

– expliquer en quoi le fait de prioriser les aides économiques sur le développement de spin offs pourrait améliorer l’emploi

– parler du projet de cité administrative de l’état ou de nouvelle maison de la culture et les envisager bien plus en partenariat avec la ville ou d’autres administrations

– de la volonté de soutenir l’engagement citoyen à travers des « kots à projets » pour les jeunes qui débutent dans la vie active et veulent se lancer à plusieurs dans des projets au bénéfice de la collectivité et habiter en commun avec d’autres pour payer un logement moins cher à leurs débuts tout en partageant un certain mode de vie

– prévoir un rapport annuel d’activités public réalisé chaque année pour présenter aux citoyens ce qui a été fait par la Province

– last but not least, comment je vois la Province évoluer et pourquoi il faut voter Ecolo demain, mais ça je vais quand même en toucher un petit mot en fin d’article

Je n’ai pas eu le temps de faire tout cela. Mais ce n’est que partie remise.

(c) Jessie Romaneix // pourquoi cette photo ? elle est apparue dans la recherche « bientôt fini » sur Google et est très belle

Demain, vous aurez les résultats via le site officiel de la région wallonne. Sur ce blog, je communiquerai mes résultats personnels, mes analyses et mon bilan de campagne lundi ou mardi. Mais ce ne sera pas le point final. En effet, j’ai décidé de prolonger l’aventure. Les sujets qui ont été loupés pourront donc être publiés quand même car l’envie est toujours là même si la campagne finit demain.

Et donc, comme promis, je finis le présent article par quelques mots qui vous aideront à comprendre pourquoi je pense qu’il faut voter Ecolo à la Province demain. Ces mots sont en fait de Georges Balon Perin mais je les partage:

Nous sommes beaucoup interrogé sur le pourquoi de se présenter à la Province et en même temps de vouloir la supprimer ….réponse très simple :
tant qu’elle existe, autant la gérer convenablement càd de manière transparente (il y a un semblant de démocratie …on vote mais personne ne connait les enjeux ou ce qu’il s’y passe) et en mettant fin aux nombreux gaspillages : il y a encore énormément de dépenses de prestiges à la discrétion de l’exécutif ou de clientélisme : ce niveau de pouvoir est bcp moins encadré que la RW ou les communes. La gestion est vraiment ‘ »surannée »
si on veut y mettre fin de manière intelligente (cad avec une transition respectueuse des gens et garantir une continuité des services) mieux vaut être à l’intérieur du système

Voter Ecolo, ça ne veut donc pas dire stopper tous les services. Ca ne veut pas dire licencier tout le personnel. Ca veut dire, petit à petit, organiser le transfert des compétences à l’endroit où elles seront le mieux gérées. Ca veut dire respecter le personnel également. Car des besoins publics à satisfaire, il y en a. On aura toujours besoin de ces agents et de profiter de leur expérience. Si la Province doit s’éteindre dans vingt ans, c’est aussi en commençant aujourd’hui qu’on évitera la casse sociale. Une réforme de l’état produira des conséquences négatives pour la Wallonie. Cette réforme aura des conséquences négatives pour les Provinces (elle provoquera sans doute même leur disparition pour des raisons de coûts). Seules les Provinces qui auront prévu cette échéances avec l’aide d’Ecolo pourront éviter la casse sociale.

Enfin, voter pour Ecolo, c’est tout simplement voter pour une bonne gestion, une gestion participative, intelligente qui tienne compte du 21ème siècle. Et qui prévoie les enjeux du futur et les anticipe. Pour créer de l’emploi non délocalisable et investir dans les secteurs verts notamment.

Pour terminer: demain, allez voter. Votez pour qui vous voulez mais votez pour ceux en qui vous avez confiance. J’espère que vous ne serez pas déçus. Bon dimanche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s